Previous  Page 1 2 3 

  • Derrière Dédé, il y avait André. Avec toute l'intensité qui était la sienne, le célèbre chanteur des Colocs vibrait au son du monde qui l'entourait. Il était facétieux et emporté, parfois intransigeant mais toujours touchant, et sa passion, qui vit encore dans ses chansons, a révolutionné la musique au Québec.

    En suivant André Fortin depuis son enfance jusqu'à son décès tragique en mai 2000, Philippe Meilleur offre une plongée intime au coeur de la vie d'un être exceptionnel. Cette biographie sincère, fruit de deux ans d'enquête et de nombreux échanges avec des proches d'André, jette un éclairage nouveau sur l'homme et sur l'artiste. Un récit qui allie sensibilité et objectivité pour montrer que les tourments peuvent marquer une vie, mais ne la résument jamais, même quand ils finissent par l'emporter.

    En savoir plus [+]
  • Derrière Dédé, il y avait André. Avec toute l'intensité qui était la sienne, le célèbre chanteur des Colocs vibrait au son du monde qui l'entourait. Il était facétieux et emporté, parfois intransigeant mais toujours touchant, et sa passion, qui vit encore dans ses chansons, a révolutionné la musique au Québec.

    En suivant André Fortin depuis son enfance jusqu'à son décès tragique en mai 2000, Philippe Meilleur offre une plongée intime au cœur de la vie d'un être exceptionnel. Cette biographie sincère, fruit de deux ans d'enquête et de nombreux échanges avec des proches d'André, jette un éclairage nouveau sur l'homme et sur l'artiste. Un récit qui allie sensibilité et objectivité pour montrer que les tourments peuvent marquer une vie, mais ne la résument jamais, même quand ils finissent par l'emporter.

    En savoir plus [+]
  • Lucien Francoeur, c'est la poésie, la contre-culture, le rock and roll ; il représente à lui seul toute une époque habitée par l'esprit de la Beat Generation. Dans ce livre aux allures de carnet de route, illustré de nombreux documents inédits, le « freak de Montréal » se confie à Charles Messier en toute indiscrétion : ses inspirations et ses passions, ses  voyages et ses rencontres, ses ecchymoses et ses amours… bref, tout ce qui fait une vie d'homme libre.

    En savoir plus [+]
  • Au début, il y avait Clémence, seule, ou presque... C'était il y a plus de trente ans, et le rire d'avait pas encore obtenu ses lettres de noblesse. Depuis ce temps, Clémence n'a pas arrêté. La preuve, ce premier tome, près de quatre cents pages, qui rassemble ses quatre premiers ouvrages : Le monde sont drôles, publié en 1967, Sur un radeau d'enfant, en 1969, La grosse tête, en 1973, et J'ai des p'tites nouvelles pour vous autres, en 1974.

    Clémence a été une pionnière. Elle a fait entrer le rire dans les cuisines et les chaumières. Bien avant Yvon Deschamps, elle a inventé ce qu'il convient d'appeler le « monologue social », ces textes incisifs qui nous révélaient le véritable portrait de l'Homo quebecensis, celui des mille et une humiliations, des petites et grandes misères associées immanquablement au statut d'exploités et de colonisés que formait l'immense majorité des Québécois. Ils furent un cri de ralliement, un miroir où, encore aujourd'hui, il est utile, salutaire de se mirer. Parce que Clémence est bien là, installée dans notre mémoire collective, toujours vivante, à la nous proposer la libération par le rire.

    En savoir plus [+]
  • « Avec un oeil tendre pour le passé, et l'autre narquois pour le présent, le menton espiègle et deux fossettes qui lui font un sous-rire entre parenthèses, avec, entre les dents, un pinceau (car elle écrit en couleurs), elle réinvente les sons et les odeurs de l'enfance et en télescope les images dans une sarabande dessinée... »

    Extrait de la préface de Marc Favreau, Le monde aime mieux...

    « Tu as été la première. La première à écrire dans un langage québécois parlé, structuré de façon cohérente et transposé sur un plan poétique. Tu as surtout écrit des monologues et des chansons, mais ton oeuvre, avec sa galerie de personnages bien à nous, est à mettre sur le même pied que l'oeuvre de nos meilleurs romanciers et dramaturges, de Germaine Guèvremont à Michel Tremblay. »

    Extrait de la « préface » de Luc Plamondon, J'haï écrire.

    « Elle connaît nos chats et nos amis, nos petites âmes et nos grands coeurs, noter FLoride et notre campagne, nos terreurs de nuit et nos vantardises de jour, nos doutes changés en rire, et notre enfance changée en rides. Elle sait le temps qu'il fait dans nos envies, et le soleil qui jaunit nos amours. Les vieilles sont ses filles et leurs filles ses voisines, elle passe par leurs chemins et rentre par leurs cuisines. Il y a là, toujours, un téléphone d'où sortent nos voix. »

    Extrait de la préface de Lise Bissonnette, Tout Clémence, tome II.

    Ce tome II (le dernier?) des « oeuvres complètes » de Clémence DesRochers boucle les quarante ans d'écriture de celle qu'on appelle familièrement « notre Clémence nationale ». Ces textes écrits entre 1957 et 1994, dont certains sont inédits, vous feront découvrir son tout premier monologue, « Ce que toute jeune débutante devrait savoir, ou mon entrée à Radio-Canada », et ses plus récents, tirés de son dernier spectacle, De retour après la (méno)pause.

    Des nouvelles, des poèmes, des chansons, du théâtre, des monologues, ce deuxième tome est rempli de surprises et de découvertes, à lire ou à dire à voix haute. Clémence l'intarissable nous en apprend encore beaucoup sur nos petites vies et nos grands rêves, et cela en nous faisant rire... ou grincer des dents. Merci, Clémence!

    En savoir plus [+]
  • En novembre 1959, sur la pente d'une butte à Val-David, dans les Laurentides, Gilles Mathieu a aménagé, dans un ancien poulailler, une modeste salle de spectacle qui allait devenir un lieu mythique dans l'histoire de la chanson au Québec. Une foule d'artistes, de Félix Leclerc et Claude Léveillée à Clémence DesRochers et Jean-Pierre Ferland, y ont faire rire et danser les gens du pays jusqu'à sa fermeture en 1976.
    Cet album, riche en souvenirs, en photographies et en témoignages, nous replonge dans un passé marqué de poésie et de rebondissements parfois rebelles. C'est Gilles Mathieu lui-même qui se remémore les plus belles soirées, les spectacles endiablés, les grands événements. Il évoque une foule de personnages : certains sont touchants de modestie tandis que d'autres sont devenus de véritables légendes. Tous sont passionnés de musique et de chanson.
    Aux yeux de Georges Dor, l'époque des boîtes à chansons a été l'âge d'or de la chanson québécoise. «C'est à cette époque, disait-il, que la chanson canadienne s'est dévergondée un peu pour devenir la chanson québécoise. Une chanson où enfin le peuple se reconnaissait, tant dans sa soumission, son histoire que dans ses revendications et son désir profond de se donner un pays.»
    À cet égard, la Butte à Mathieu est un haut lieu de notre histoire et l'un des temples de notre culture. Et c'est avec émerveillement et tristesse que l'on tourne les dernières pages de cette fabuleuse histoire.

    En savoir plus [+]
  • Beau Dommage a été le groupe le plus populaire de l'histoire de la chanson québécoise. Toute une génération s'est reconnue dans ses chansons et cet engouement en a fait un véritable phénomène. En 1975, le quotidien Le Jour titrait : « Liverpool sur le Saint-Laurent ou le succès vertigineux de Beau Dommage. » Les journalistes de l'époque n'hésitaient pas en effet à comparer leur aventure à celle des Beatles. Grâce au talent et à la sincérité de ses membres, Beau Dommage a survécu à sa légende. On découvre dans ce premier livre sur l'histoire du groupe comment le succès lui est littéralement « tombé dessus » sans qu'il y soit préparé. Beau Dommage est un assemblage improbable de gens très talentueux qui ont pris le risque de faire passer leurs valeurs humaines et sociales avant les considérations d'affaires et de carrière, et d'en assumer les conséquences, bonnes comme mauvaises. Trente-cinq ans plus tard, ils persistent et signent : Le temps ne nous perdra jamais, tellement on s'aimait.

    En savoir plus [+]
  • Publier un recueil de mes chansons? Le lecteur trouvera dans Histoires de chansons : 101 chansons présentées dans le contexte de leur création, accompagnées d'anecdotes et de commentaires. Offert dans un format 12'' x 12'', le coffret comprend le livre Histoires de chansons et une version inédite de l’album Secrètement public comprenant trois titres supplémentaires dans une pochette de disque classique. Chaque copie est signée et numérotée par l’auteur.

    En savoir plus [+]
  • «Publier un recueil de mes chansons? Merci du compliment, mais, en tant qu'amateur de musique, ce sont surtout les petites histoires derrière les chansons qui m'intéressent.» Voilà ce que Gilles Valiquette a répondu à l'éditeur qui le sollicitait. Et c'est justement ce que le lecteur trouvera dans Histoires de chansons: 101 chansons présentées dans le contexte de leur création, accompagnées d'anecdotes et de commentaires. Abordant plusieurs aspects du domaine de la chanson, Histoires de chansons est aussi le journal d’un artiste qui a grandi dans un univers en constante mutation devenu aujourd'hui «l'industrie musicale».

    En savoir plus [+]
Previous  Page 1 2 3