Elizabeth
H. Armstrong

Notice biographique


Citoyenne américaine, Elizabeth H. Armstrong (1898-1957) s'est d'abord fait connaître dans les années trente avec sa thèse de doctorat sur le nationalisme canadien-français qu'elle publia sous le titre The Crisis of Quebec. Après la Seconde Guerre mondiale, elle fit carrière dans le corps diplomatique américain où elle s'occupa notamment des «régions sous domination étrangère».