François
Gonin

Notice biographique


Ancien libraire et animateur de Café littéraire, François Gonin travaille dans le champ des rapports existant entre perception et identité dans le discours littéraire contemporain. Il s'intéresse notamment aux incidences de la parole du sujet en littérature française des trente dernières années, d'un point de vue à la fois esthétique et éthique. Les interférences entre deux registres sensibles, la vision et l'audition, le questionnent plus particulièrement.

Après avoir consacré un mémoire de maîtrise en 2002 aux rapports entre écriture et corporéité (les états du corps, énonciation et intersubjectivité chez Bernard Noël), il a enseigné brièvement avant de poursuivre la rédaction d'une thèse de doctorat consacrée aux lieux et aux non-lieux de la parole chez Pascal Quignard, Antoine Volodine et Valère Novarina.

Membre du Centre interuniversitaire d'Études sur les Lettres, les Arts et les Traditions depuis 1999, co-auteur d'un essai, il bénéficie d'une bourse du CRSH pour l'écriture de sa thèse. Il participe à plusieurs sémininaires et colloques, dont un colloque étudiant dont il a co-dirigé la publication des Actes.